Les acteurs au niveau local en matiere de prevention au Japon

1. Les grand axes de la prevention

Au Japon, la prevention en matiere de catastrophes naturelles s'oriente principalement vers 3 grandes categories de sinistres potentiels:

1. Les seismes ou "jishin" (earthquake)
2. Les inondations et typhons ou "kozui / taifu" (flooding and typhoon), ou l'on retrouvera la prevention en matiere de glissements de terrain.
3. Les eruptions volcaniques ou "kazan" (volcano eruption)

2. Les acteurs en matiere de prevention

L'organisation de la prevention au niveau local s'articule principalement entre le gouvernement de la prefecture, la mairie, les sapeurs-pompiers et les associations de quartier. Le terme de ou ou "raifu rain" (lifeline) est employe pour designer les acteurs de la prevention qui interviennent dans la vie quotidienne des residents, en particulier au niveau des services (eau, gaz , electricite, etc.)

Le gouvernement de prefecture

Chaque prefecture, soit "-to" pour Tokyo, "-fu" pour Osaka et Kyoto et "-ken" pour les autres prefectures, coordonne la prevention a la preparation aux catastrophes naturelles au sein de son department d'affaires generales ou "somu-bu" (General Affairs Department).

Sa division de prevention contre les incendies et les catastrophes naturelles ou "shobo-bosai-ka" (Fire and Disaster Prevention Division) anime le dispositif institutionnel de prevention et de preparation aux catastrophes naturelles ou "chiiki-bosai-keikaku" au niveau de la prefecture.

La mairie

La mairie, "yaku-ba" ou "yaku-sho" est en charge de la prevention et de la prepation aux catastrophes naturelles et constitue au niveau local la prolongation de l'action du gouvernement de prefecture. Elle ellabore son propre plan de preparation aux castrophes naturelles ou "chiiki-bosai-keikaku".

La mairie est tres active dans des actions de preparaton et de prevention qui sont orientees a la fois vers les residents de l'ilot et les entreprises. A Tokyo, ce role incombe aux mairies d'arrondissement ou "kuyakusho".

En fonction de l'importance de la municipalite, l'information peut etre escalade de la mairie d'agglomeration "-shi", ala municipalite "-cho (machi)" ou au village "-son (mura)".

Votre Interlocuteur a la mairie

Le service competent a la mairie et qui constitue votre interlocuteur privilegie est la division de prevention contre les catastrophes naturelles ou "bosai-ka" (Disaster Prevention Division), ou pour des municipalites de plus faible importance la division des affaires generales ou "somu-ka" (General Affairs Division).

En periode de crise, la division de prevention ou "bosai-ka" se constitue en QG de commandement et de secours, et dans certains cas l'interlocuteur pour un resident etranger devient la section internationale. Dans le cas de la mairie de Chiyoda-ku par exemple, il s'agit de la division pour les relations internationales et la promotion de la paix ou "kokusai-heiwa-danjo-byodo-jinken-ka" (International Relations and Peace Promotion Division).

Le service du feu et les corps de sapeurs-pompiers

Le service du feu et les corps de sapeurs-pompiers sont places au Japon sous le pouvoir administratif des municipalites ou "shi-cho-son gyosei", avec pour seule exception la ville de Tokyo ou ils dependent du gouverneur.

Ce service municipal est normalement appelle "shobo-cho", comme a Tokyo, ou plus communement "shobo-kyoku" ou "shobo-honbu". Les casernes de sapeurs-pompiers sont appelees "shobosho", comme par exemple la cserne de Kojimachi ou "Kojimachi-shobosho".

En province, particulierement dans les zones rurales, les corps de sapeurs-pompiers volontaires, "shobodan" ou "ji-ei-dan" ont un role preponderant dans la lutte contre les incendies et les intemperies en raison de l'absence ou du faible nombre de corps de sapeurs-pompiers professionnels disponibles.

Votre Interlocuteur chez les sapeurs-pompiers

La division "keibo-ka" (Fire Suppression Division) organise tout au long de l'annee des exercices de secourisme "kyukyukyumei-kunren" (Emergency Livesaver Course) et des exercices de prevention contre les incendies "bosai-kunren" (Fire Dril).

Cette division est votre interlocuteur pour l'organisation d'exercices de secourisme ou de prevention contre les incendies pour les residents de votre ilot.

En cas d'une catastrophe naturelle majeure, le 119 est l'unique moyen pour contacter la caserne de sapeurs-pompiers la plus proche et les numeros de telephone directs ne seront pas utilisables.

La police

La role de la police en domaine de prevention est secondaire. Jusqu'en 1945, les sapeurs-pompiers et la police etaient integres dans un meme service. Le "koban", police de proximite, joue souvent un role de mediateur dans les associations de quartier.

Les associations de quartier

L'organisation de la prevention au niveau des quartiers est centree autours des associations de quartier, ou "chonaikai", aussi appellees "chokai" ou "jichikai"(block / neighbourhood association). Le "chonaikai" joue un role extrement important pour la prevention et pour l'organisation des secours en cas de desastre.

Typiquement, une association de quartier compte environ 50 foyers. Elle met normalement en place un comite de prevention "bosaibu" d'environ 10 personnes au sein de son "chonaikai", avec a sa tete un "bosai-bucho" et precise la repartition des taches en cas de desastre: responsables de (1) l'evacuation dans l'ecole la plus proche ou tout autre refuge, (2) reserves d'eau potable, (3) reserves de nourriture, (4) aide aux personnes agees, etc.

En temps normal, le "chonaikai" distribue l'information d'interet public, et jusqu'a une periode recente faisait circuler cette information sous forme d'une chaine contresignee par chaque foyer ou "kairanban". Le "chonaikai" est aussi en charge de la prevention contre le feu et organise plusieurs exercices par an avec les sapeurs-pompiers. Il sensibilise les residents a la protection contre les cambriolages et autres crimes, participe aux actions de securite routiere ou "kotsu-anzen", organise la collecte des ordures menageres, coordonne les fetes locales ou "matsuri", participe aux funerailles, etc.

La disparition des habitations traditionnelles et leur remplacement par des immeubles d'habitation a suscitee la quasi-disparition des "chonaikai" dans certains quartiers modernes ou la limitation de leurs activites. Chiyoda-ku compte par exemple 109 "chonaikai" mais moins de 10 organisent des exercices de securite.

3. Les acteurs de la prevention a Tokyo

La division de prevention des desastres du Gouvernment metropolitain de Tokyo
Ce departement, , ou "sogo bosai bu" (Disaster Prevention Division)), releve de la direction des affaires generales (Bureau of General Affairs) du gouvernement metropolitain de Tokyo. Il constitue le centre nerveux et la source d'information la plus globale et la plus precise sur la prevention a Tokyo (en japonais seulement).
Activites, consulter la page http://www.soumu.metro.tokyo.jp/04saigaitaisaku/

Le Centre de Prevention des Desastres du Gouvernment metropolitain de Tokyo
(Tokyo Metropolitan Disaster Prevention Center)
Le Centre ou "Tokyo-to bosai center" a ete cree en avril 1991 afin de permettre une surveillance institutionnelle des desastres 24h sur 24. Le role du centre est de rassembler et d'analyser l'information fournie par le gouvernement local et par les divers organismes en charge de la prevention des desastres. Un autre centre, celui de Tachikawa, fonctionne parralellement a celui de Tokyo pour assurer le relais dans le cas d'un seisme ou d'un disfonctionnement. En cas de catastrophe naturelle majeure, le Centre devient le quartier general de commandement et de secours ou "Tokyo-to saigai taisaku honbu" (Disaster Prevention Headquarters) sous la direction du gouverneur qui en devient le directeur general des operations ou "honbucho".
Politique generale du Gouvernement metropolitain de Tokyo, consulter la page http://www.chijihonbu.metro.tokyo.jp/english/profile/policy9.htm

L'assemblee d'arrondissement
Correspondant a notre conseil municipal, l'assemblee d'arrondissement, ou "kugikai" est dotee d'une commission sur la prevention des catastrophes naturelles, ou "bosai taisaku iinkai". L'assemblee de Chiyoda-ku, ou "chiyoda kugikai", est par exemple dotee d'une commission speciale, ou "bosai taisaku tokubetsu iinkai", et un relation suivie avec l'un des elus locaux facilite grandement le travail des responsables de l'ilot 622 pour leurs contacts avec les autorites locales.

Les mairies d'arrondissement

Chaque mairie d'arrondissement, ou "kuyakusho" a mis en place une division de prevention contre les desastres ou "bosaika". Ce service y coordonne localement les activites de prevention et joue un role important dans l'information des residents et des entreprises. La mairie beneficie d'un relais de l'information dans les associations de quartier ou "chonaikai".

Les sapeurs-pompiers de Tokyo (Tokyo Fire Department)


Kyuta, la mascotte des SPT
Les sapeurs-pompiers de Tokyo (SPT) sont engages dans un large eventail d'activites de protection contre l'incendie, qui vise a proteger les habitants de Tokyo contre le feu et tout autre desastre qui pourrait mettre des vies ou des biens en danger. Outre la prevention et la lutte contre le feu, le champs d'intervention des sapeurs-pompiers de Tokyo comprend le secours des personnes en cas de desastre et d'accident, ainsi que toute operation de secours qui impliquerait des soins paramedicaux et l'intervention d'une ambulance. Ce service fonctionne 24h sur 24 par l'appel du 119.

Le dispositif sur la region de Tokyo comprend 80 casernes de sapeurs-pompiers (Fire Stations), 2 casernes annexes (Fire Substations) et 207 branches locales (Local Fire Branches)

Politique generale du Gouvernement metropolitain de Tokyo, consulter la page http://www.chijihonbu.metro.tokyo.jp/english/profile/policy10.htm
Activites des Sapeurs-pompiers de Tokyo, consulter la page
http://www.tfd.metro.tokyo.jp/eng/outline.htm

Les sapeurs-pompiers volontaires

Il existe une centaine de corps de sapeurs-pompiers volontaires, ou "shobodan", sur la grande region de Tokyo, dont 58 dans ses 23 arrondissements. Ces corps volontaires se sapeurs-pompiers se composent de residents de la communaute. Ils conduisent regulierement des exercices de lutte contre les incendies en commun avec les sapeurs-pompiers professionnels ainsi que des activites de premiers secours en cas de feu et de seisme. Ils instruisent en outre les residents sur la protection contre les risques d'incendie, les bases de la lutte contre le leu, le secours, les premiers soins, etc.

Les associations de quartier

Le "chonaikai" ou association de quartier, est la structure de base pour la prevention. 109 sont actives a Chiyoda-ku seulement , mais leur importance decroit.

RETOUR


Commentaires et suggestions

@

@