Quels sont les types de kimonos pour femme dans la culture japonaise ?

Dans la culture japonaise, le kimono est un vêtement traditionnel. Sa signification littérale en français est chose que l’on porte. Avant l’avènement des vêtements occidentaux au Japon, cet habit était quotidiennement porté par les Japonais. Aujourd’hui, c’est un vêtement traditionnel qui n’est porté que pour les grandes occasions. Cependant, dans cette culture, le kimono porté par les femmes est assez particulier. Il se décline en diverses catégories.

Le Furisode

Chez les femmes japonaises, le kimono se classifie en fonction de la situation amoureuse, du statut social et de l’âge. Ainsi, parmi les différents types de kimonos pour femmes japonaises, nous retrouvons le Furisode. Celui-ci se reconnait par ses manches tombantes qui peuvent atteindre un mètre de longueur, sa matière en soie et ses motifs de couleurs vives. Parmi nos produits japonais, ce vêtement traditionnel est spécialement destiné aux femmes non mariées et aux jeunes filles. Il peut être porté pour des occasions officielles comme les cérémonies de passage à l’âge adulte ou celles de mariage. Le Furisode peut également être porté pour des occasions comme les cérémonies de thé.

Le Homongi

Dans la culture japonaise, le Homongi se porte uniquement par les femmes célibataires et mariées. Dans notre collection de vêtements japonais, il se reconnait par la disposition de ses motifs. Ceux-ci peuvent être concentrés sur tout le dessous de la taille ou au niveau des manches et des épaules. Cependant, vu que le Homongi est un vêtement peu formel, il peut être porté durant plusieurs occasions. Il peut s’agir des cérémonies de thés ou de mariage ou encore pour aller au restaurant ou pour rendre visite à des proches.

L’Iromuji

Dans la culture japonaise, s’il y a un type de kimono que toutes les femmes se doivent d’avoir dans leur armoire, c’est bien évidemment l’Iromuji. Ce vêtement traditionnel est à la fois simple et discret. Il se reconnait par ses coloris sobres et unis puis par son tissu sans motifs. L’Iromuji peut être porté par toutes les femmes japonaises, et ce, quel que soit leur statut. En ce qui concerne cependant son caractère officiel, celui-ci dépend du nombre de blasons familiaux qu’il possède. Ils peuvent être de 3 ou 5. Ce type de kimono possède généralement un seul blason. Dans ce cas, c’est l’habillement parfait pour rendre visite ou aller au restaurant.

Le Furisode, l’Iromuji et le Homongi sont quelques types de kimonos pour femmes que nous pouvons retrouver dans la culture japonaise. Toutefois, ce ne sont pas les seuls. Il existe aussi le Yukata, le Mokufu, l’Uchikake et bien d’autres.

A propos de l'Auteur: Maude

J'habite Tokyo depuis 2015 et je m'y plais énormément. Je parle couramment le japonais.

Vous pourriez, comme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *